Quels sont les 5 défauts du Braque de Weimar ?

Le Braque de Weimar est un chien que j’adore, que je kiffe, que j’aime… Bref, tu as compris où je veux en venir :). Mais bon, comme rien ni personne n’est parfait dans ce monde, je vais essayer de trouver ce qui pourrait déplaire à certains avec cette race. Il faut chipoter pour trouver quelques défauts, mais j’ai réussi !

Le Braque de Weimar en premier chien : Difficile !

Défauts du Braque de Weimar
Moi ? J’ai rien fait

Ce titre n’évoque par forcément un défaut du Braque de Weimar, pourtant, c’est le cas. Ce chien, quand on n’en a jamais eu avant et donc qu’on n’a aucune expérience, n’est pas le plus simple. Ce n’est pas impossible, mais un peu plus compliqué.

Cela est principalement dû au fait que le BDW peut nous faire tourner en bourrique assez rapidement. En effet, il est têtu et quand il n’a pas envie, il sait bien le faire comprendre. C’est surtout le cas quand il est jeune et qu’il commence l’éducation. Après, ce problème n’en est plus un.

Il est très intelligent, ce ce fait, il comprend très bien ce qu’on veut de lui. C’est justement cela qui le rend parfois imprévisible. Il peut faire exactement l’inverse, ou ne rien faire, pour montrer son caractère fort. C’est un petit défaut qu’on oublie facilement tant il a de bons côtés.

Un chien gourmand

Le Braque de Weimar n’est pas le plus gourmand des chiens, mais il s’en rapproche. Il adore vraiment manger et s’il n’a pas appris, il peut aussi réclamer assez naturellement. Il faut donc bien le cadrer dès le début afin de ne pas se retrouver avec un chien qui louche sur notre assiette. En plus, comme il est grand, il est parfois à la bonne taille pour piquer discrètement.

Cela peut aussi lui jouer de mauvais tours, car il a tendance au surpoids si on lui cède beaucoup. Il faut donc surveiller à ce qu’il ait une bonne alimentation et une quantité adaptée.

Heureusement pour lui, il est hyper sportif et se dépense beaucoup, cela compense généralement son grand appétit.

Hyperactif

Comme on l’a dit juste au-dessus, le Braque de Weimar est assez sportif. Parfois trop. C’est épuisant, car il n’est jamais fatigué et rassasié. Franchement, un chien qui aime les longues balades, c’est top, on ne va pas le cacher. Par contre, c’est dur de le raisonner de ce côté et il pourrait ne jamais s’arrêter. Il ne peut donc pas être adopté par une personne âgée qui n’est pas totalement indépendante ou une personne qui travaille trop ou casanière.

Notre deuxième ombre

Là encore un défaut qui pourrait être une qualité. Cette race est très aimante et très fidèle à son maître ou sa famille. C’est parfait, car cela promet de longues séances de câlins tendres et enjoués. Par contre, ne pense pas que tu pourras te retrouver seul. C’est impossible avec le Braque de Weimar qui nous colle en permanence, à tel point qu’il devient une seconde ombre.

Si tu as dans la salle de bain ou aux toilettes, tu peux être sûr qu’il essaiera de venir avec toi.

Il faut donc aimer la compagnie !

Un grand baveur

Si tu veux garder ta maison propre, belle et bien rangée… Alors n’adopte pas un Braque de Weimar. Impossible avec lui de ne pas retrouver des poils un peu partout ou même de la bave sur les canapés ou le sol. On ne peut pas l’oublier, à la fois par sa taille et sa prestance, mais aussi grâce aux petits cadeaux qu’il nous laisse un peu partout :).

En plus, comme il est assez joueur, il se peut qu’il laisse trainer des jouets partout ou pire, qu’il joue avec ce qui lui tombe sous la main. Il est parfois aussi destructeur quand il est trop longtemps tout seul. C’est pour cela, qu’il ne faut pas hésiter à le promener le plus possible.

Partage à tes copains Wouf :)

Laisser un commentaire