Canaliser son Braque de Weimar

Comme nous l’avons vu et revu, le Braque de Weimar est un peu (Beaucoup) hyperactif. Et c’est tant mieux, car cela permet de faire de longues balades et parties de jeux sans qu’il soit fatigué ou ennuyé. Bref, il adore se dépenser. Mais l’inconvénient, c’est qu’il peut être parfois dur à gérer et canaliser. Sa fougue et son besoin d’exercice peuvent parfois être énormes. Il faut donc trouver des solutions pour qu’il soit moins énervé.

Quand mon Braque de Weimar est-il trop énervé ?

Le plus important, quand on se retrouve face à un Braque de Weimar qui est trop souvent énervé, c’est d’analyser ce comportement. En effet, il est important de comprendre quand celui-ci se manifeste. Par exemple, cela peut être quand il a envie de jouer, quand son maître rentre le soir ou quand il a envie de manger.

A l’inverse, il faut essayer de se rendre compte à quel moment il devient plus calme. Si c’est quand il a eu ce qu’il souhaite (Jeu, nourriture…) ou quand on l’ignore.

L’analyse démontre qu’il s’agit parfois de l’impatience du chien et qu’il faut donc l’éduquer afin d’améliorer ce comportement. Ou bien de temps en temps, c’est aussi parce qu’il recherche ton attention.

Pourquoi mon Braque de Weimar est-il trop excité ?

Au-delà de trouver à quel moment ton magnifique fantôme gris n’arrive pas à se calmer, il faut aussi essayer de comprendre les raisons de ce trop plein d’énergie. S’il est turbulent, ce n’est pas par hasard.

Dans l’article précédent, nous avons vu qu’un Braque de Weimar peut tout détruire en notre absence. C’est un peu le même problème finalement. Et ce qui amène à ces comportements excessifs, est souvent le manque d’activité.

Que ce soit le jeu ou les promenades, s’il n’est pas stimulé, le BDW ne le supporte pas. Alors, demande-toi si tu penses qu’il se dépense assez.

Calmer et canaliser son Braque de Weimar
J’arriiiiiiiiiiiive mon maître !

L’ennui ou le manque de présence sont aussi et souvent des causes d’un problème d’agitation trop importante. Et c’est normal, cette race a besoin d’attention, d’être entourée et aimée. Alors, es-tu trop souvent absent ? C’est une possibilité. Et sans t’incriminer, évidemment, il est possible que tu ne t’en rendes pas compte tellement ce chien adore son maître.

Pour terminer, je parlerais aussi de l’âge du Braque de Weimar. Car, c’est une certitude, plus il est jeune, moins il est calme. Et malheureusement, il n’y a que le temps qui pourra arranger cela :).

Quelques conseils pour canaliser son Braque de Weimar

Trouver la cause du problème, ne le résout pas 🙂 (Je suis philosophe ce soir). Même si tu as pu analyser la situation, il faut tout de même réaliser certaines actions pour arriver à canaliser un Braque de Weimar. Et parfois, ce n’est pas si simple ! Mais, avec de la bonne volonté et de la persévérance, tu réussiras à le dompter.

Ne pas attendre que cela prenne trop d’ampleur

Le premier conseil que je peux te donner, c’est d’agir vite. Que ce soit seul ou accompagné d’un professionnel, il ne faut pas que le Braque de Weimar prenne de trop mauvaises habitudes trop rapidement. Donc à toi de mettre l’accent sur l’éducation et de ne rien laisser passer. Si tu le vois s’énerver trop régulièrement, il faut te montrer autoritaire. Mais pas trop, car le Braque de Weimar est assez têtu. Juste est donc le bon terme à employer :).

Ferme mais calme

Un chien excité ne se calmera jamais face à quelqu’un d’énervé. C’est assez logique, mais je pense que nous avons tous fait l’erreur de crier après un chien qui nous pousse à bout. Ce n’est pas du tout la bonne idée ! Plus tu crieras, moins il t’écoutera. Donc le mieux, est d’être ferme, en restant calme et en ne lâchant pas. Si tu montres ta faiblesse et que tu laisses faire, c’est dur à rattraper.

De l’exercice encore et toujours

Honnêtement, pour que ton Braque de Weimar soit calme, la meilleure des solutions est de lui faire faire énormément d’exercice physique et mental. Des promenades le soir, les weekends, courir avec, jouer, faire des cache-cache, des chasses au trésor… Bref, la liste est longue. Mais franchement, c’est tellement cool de pouvoir faire tout ça avec son chien, tu ne crois pas ?

En gros, plus tu l’épuiseras, plus il sera calme. Testé et approuvé !

Pour conclure

Oui le Braque de Weimar peut parfois être difficile à gérer, mais comme beaucoup d’autres races de chiens. Il est actif et il faut en être bien conscient quand on l’adopte. Heureusement, il y a des solutions et des petits conseils à appliquer au quotidien pour que tout se passe au mieux. D’ailleurs, c’est presque toujours le cas. Et si vraiment tu as des difficultés, tu peux te faire aider par un professionnel. Ce n’est pas une honte et c’est très réconfortant.

Laisser un commentaire